Terme de la première étape de La Sardinha Cup, la cité balnéaire de Figueira da Foz a mis les petits plats dans les grands pour recevoir les 44 skippers. Qui ont profité de la journée de dimanche pour accueillir à bord de 15 des 22 bateaux des invités locaux pour une course exhibition ventée et ensoleillée.

Après une journée de samedi en mode détente et récupération, les 44 skippers participant à la troisième édition de La Sardinha Cup étaient de retour sur l’eau ce dimanche pour une Figueira da Foz Pro Am, course exhibition d’une petite heure. Le bord de portant de la fin de la première étape dans 25-30 nœuds ayant occasionné quelques déchirures de spis et grands-voiles, 7 des 22 Figaro Beneteau 3 sont restés à quai, l’occasion de mixer les équipages. Les duos sont ainsi devenus trios, complétés par des invités portugais.

Dont Catarina Sousa, 18 ans, originaire de Madère, étudiante en médecine à Coimbra et licenciée au club de voile local, embarquée à bord de Quéguiner-La Vie en Rose, avec le duo Elodie Bonafous-Alexis Loison et Swann Hayewski. « Je fais du Snipe ici, mais j’aime naviguer sur tous types de bateaux, j’ai hâte d’essayer le Figaro Beneteau 3, je suis sûre que l’adrénaline va monter », confie-t-elle avant de quitter le ponton. Une heure et demie plus tard, la jeune femme affiche un large sourire : « C’était fantastique, il y avait beaucoup de vent, le départ était impressionnant quand tous les bateaux se sont croisés, j’ai surtout regardé comment fonctionnait l’équipage, ça donne clairement envie de recommencer et de naviguer au large. »

Même plaisir  pour Carlos Tenreiro, vice-président du club nautique de Figueira da Foz, qui a régaté avec Violette Dorange, Julien Pulvé et Robin Follin sur Devenir – « Un super équipage sur un bateau très adapté au large » -, et pour Manuel António Fernandes Domingues, maire adjoint aux sports, équipier sur Team Vendée Formation-Botte Fondations du tandem Charlotte Yven/Pierre Daniellot, renforcé pour l’occasion par Pierre Quiroga, dernier vainqueur de la Solitaire du Figaro. « C’était formidable, c’était une journée parfaite pour découvrir le Figaro Beneteau 3, un baptême pour moi sur ce genre de bateau. J’ai partagé un moment privilégié sur ce grand événement qu’est La Sardinha Cup. Un grand merci aux marins et à l’organisation de nous accueillir et d’avoir choisi Figueira da Foz. L’association de la sardine et de la voile, c’est le mariage parfait ! »

Venu saluer les équipages sur le ponton de la Marina de Figueira da Foz avant de présider en soirée la remise des prix de la Course 1 Pays de Saint-Gilles et de la Pro Am, le maire Pedro Miguel de Santana Lopes n’est quant à lui pas monté à bord, confiant dans un sourire : « Mes adjoints vont me représenter, ils viennent pour vivre de bonnes sensations, j’espère qu’ils ne vont pas aller trop loin de la côte, parce que j’ai besoin d’eux pour travailler à mes côtés ! » Et l’intéressé d’ajouter, à propos de l’accueil de La Sardinha Cup : « Quand on nous a proposé de recevoir la course, nous y avons tout de suite trouvé de l’intérêt, car la sardine est un poisson très important pour nous, cette escale correspond d’ailleurs à la fête de la Sardine qui a lieu pendant tout ce week-end. Nous sommes ravis de recevoir les marins et l’équipe d’organisation qui est très efficace, nous avons fait tout notre possible pour qu’ils puissent profiter de notre ville. »

A l’arrivée, cette Figueira da Foz Pro Am, remportée par Région Bretagne-CMB Performance (Tom Laperche/Morgan Lagravière, accompagnés de deux invités) devant Teamwork (Nils Palmieri/Pierre Le Roy et Philippe Hartz) et Région Bretagne-CMB Espoir (Gaston Morvan/Benjamin Schwartz et Victor Le Pape), aura comblé skippers et invités, Corentin Horeau (Mutuelle Bleue) résumant : « Comme à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, c’était champagne sailing ! De belles conditions, du soleil, des invités portugais à bord qui ont visiblement apprécié, des équipages mixés, c’était le format parfait ! »